Site indépendant d'actualités

Aousserd: Le CPDH approuve des projets socio-économiques au titre de 2023

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le Comité provincial de développement humain (CPDH) d’Aousserd a approuvé à l’unanimité, jeudi à l’annexe de la province à Dakhla, une série de projets socio-économiques proposés dans le cadre de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au titre de l’année 2023.

Lors de cette réunion présidée par le secrétaire général de la province d’Aousserd, Taoufik Belmoudden, les membres du CPDH ont approuvé une contribution de l’INDH de l’ordre de plus de 6 MDH au titre de l’année 2023.

Concernant le programme relatif à l’accompagnement des personnes en situation de précarité, un montant estimé à plus de 1,86 MDH a été mobilisé pour des projets destinés notamment à la réinsertion socioéconomique (270.000 dhs), au soutien des personnes âgées et personnes à besoin spécifique sans ressources (1,23 MDH) et à la protection de l’enfance et des jeunes en situation difficile (365.000 dhs).

Les membres du CPDH ont également validé une contribution de l’INDH de l’ordre de plus de 3,24 MDH pour le financement des projets d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes.

Ces projets portent notamment sur le financement du programme relatif au soutien à l’entreprenariat (plus de 1,78 MDH), l’accompagnement de projets (610.000 Dhs), l’aménagement et l’équipement des plateformes des jeunes (600.000 Dhs) et la gestion de la plateforme des jeunes (250.000 Dhs).

S’agissant du programme lié à l’impulsion du capital humain des générations montantes, le montant total des crédits alloués se chiffre à plus de 975.262 Dhs, portant sur la santé de la mère et de l’enfant (320.000 Dhs), le soutien de la scolarisation et la lutte contre la déperdition scolaire (380.000 Dhs) et le soutien de l’enseignement préscolaire en milieu rural (275.000 Dhs).

Par ailleurs, le CPDH d’Aousserd a examiné le bilan de la 3éme phase de l’INDH (2019-2022) portant sur le programme relatif au rattrapage du déficit au niveau des infrastructures et services sociaux de base, pour un montant global de plus de 2.7 MDH, ayant bénéficié à 2.500 personnes.

Pour ce qui est du programme relatif à l’accompagnement des personnes en situation de précarité, il porte sur 34 projets, ayant bénéficié à 2.500 bénéficiaires), mibilisant une enveloppe budgétaire de plus de 13,4 MDH.

Les membres du CPDH ont aussi examiné les projets programmés dans le cadre du programme relatif à l’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes en 2022, ayant mobilisé un montant global de 14,3 MDH, portant sur 32 projets réalisés dans le cadre de l’axe économie sociale et solidaire et 76 projets relatifs à l’entrepreneuriat et le soutien à l’employabilité, en plus de l’orientation et l’encadrement de 2.439 jeunes chercheurs d’emplois.

Quant au programme lié à l’impulsion du capital humain des générations montantes, le montant total des crédits alloués se chiffre à plus de 4,6 MDH, portant sur la santé de la mère et de l’enfant avec 9 projets (1,36 MDH), le soutien de la scolarisation et la lutte contre la déperdition scolaire (18 projets/plus de 1.62 MDH) et le soutien de l’enseignement préscolaire en milieu rural (15 projets/plus de 1,7 MDH).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.