Site indépendant d'actualités

Akhannouch : Les prix des denrées alimentaires ont commencé à baisser

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le renforcement du contrôle des chaînes de production et de distribution se poursuivra, a indiqué ce jeudi à Rabat, le chef du gouvernement Aziz Alhannouch, notant que les prix des d’entrées de base « continueront à baisser pour atteindre leurs niveaux habituels avant l’avènement du mois de Ramadan »

S’exprimant au début de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, consacrée à la question du renforcement du contrôle du marché national, de la garantie de son approvisionnement continu en denrées alimentaires et de la lutte contre la spéculation, Akhannouch a affirmé que le gouvernement suivra cette situation jusqu’au retour des prix à leurs niveaux habituels.

Le chef du gouvernement a salué, dans ce sens, les membres du gouvernement pour leur mobilisation, leur engagement à suivre l’évolution des prix et les visites de terrain que certains parmi eux effectuent aux marchés, relevant que cela «témoigne, en réalité, de la centralité du citoyen dans les différentes politiques publiques».

Il a également souligné que les commissions interministérielles (des ministères de l’Intérieur, de l’Agriculture, de l’Industrie et des Finances), chargées du contrôle des marchés, ont assuré le suivi quotidien des marchés, mettant en avant les efforts louables déployés par les commissions régionales et provinciales.

Akhannouch s’est également félicité du suivi quotidien et minutieux du marché national effectué par ces commissions et de leur fermeté vis-à-vis des «opportunistes» qui cherchent à réaliser des gains au détriment de la santé et du bien-être du citoyen marocain, les appelant à poursuivre leur action avec la même cadence, voire à renforcer le contrôle des différentes chaînes de production et de distribution.

Les prix des denrées alimentaires ont commencé à enregistrer une baisse, tel qu’il a été annoncé lors de la dernière réunion du Conseil de gouvernement, a-t-il ajouté, citant à titre d’exemple la diminution des prix de la tomate et des légumes de façon générale, des viandes et de l’huile de table «grâce aux mesures mises en place et aux conditions climatiques plus clémentes».

«Les prix de ces denrées continueront à baisser dans les jours à venir pour atteindre leurs niveaux habituels avant l’avènement du mois de Ramadan», a assuré Akhannouch.

Il a ainsi appelé les membres du gouvernement à poursuivre les efforts en matière de contrôle, de visites de terrain et de communication en vue de refléter la réalité de l’action gouvernementale, notamment au niveau de la mise en œuvre des chantiers compris dans le programme gouvernemental.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.