Site indépendant d'actualités

La revue de presse de ce mercredi 1er mai

0
Getting your Trinity Audio player ready...
L’Opinion

Les enjeux de l’éventuelle visite de Volodymyr Zelensky au Royaume

Depuis la visite du ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, au Royaume, durant laquelle il a annoncé le soutien de son pays au plan d’autonomie pour le Sahara, les relations entre les deux pays connaissent une bonne dynamique. Kiev veut passer à la vitesse supérieure en portant le dialogue politique plus haut, comme en témoigne l’annonce d’une éventuelle visite du président Volodymyr Zelensky au Maroc. Une visite qui nécessite un travail préalable pour en réunir toutes les bonnes conditions, apprend-on auprès de l’ambassade de Kiev à Rabat. Ce déplacement devrait couronner la nouvelle dynamique de rapprochement maroco-ukrainienne, au moment où l’Ukraine veut faire du Royaume un hub céréalier en Afrique.

La recette de l’Istiqlal pour lutter contre le chômage

Le rapport de la Commission des Affaires économiques et du Développement Durable, présenté lors du 18ème Congrès du Parti de l’Istiqlal, met en lumière le problème du chômage au Maroc et propose une batterie de mesures pour y remédier. Les recommandations visent à stimuler l’emploi à travers des politiques macroéconomiques ciblées et à promouvoir un marché du travail inclusif et flexible. Le rapport souligne que le chômage au Maroc présente un caractère structurel important, affectant particulièrement les jeunes, les femmes et les diplômés. La Commission propose ainsi des politiques visant à stimuler la demande, à améliorer l’environnement réglementaire et fiscal, tout en boostant l’industrie nationale, qui est considérée comme un principal pourvoyeur d’emplois.

GE Vernova injecte 10,2 millions de dollars dans le projet

Xlinks First Limited, la société d’investissement créée par Xlinks Limited, a annoncé, ce mardi 30 avril, que GE Vernova, une société énergétique mondiale spécialisée, a investi 10,2 millions de dollars dans le projet de liaison électrique Maroc/Royaume-Uni de Xlinks en tant qu’actionnaire minoritaire afin d’accélérer encore plus la réalisation et la construction du projet. GE Vernova est bien placée pour contribuer à la transition énergétique via son portefeuille énergétique collectif pour réaliser des projets énergétiques mondiaux à grande échelle dans ses segments éolien, électrique et électrification. «Elle possède une vaste expérience dans la fourniture de solutions de financement pour aider à réaliser des projets énergétiques tout au long du cycle de vie des infrastructures. GE Vernova rejoint d’autres investisseurs importants du secteur de l’énergie, notamment Taqa, Total Energies, Octopus Energy et Africa Finance Corporation», lit-on dans un communiqué établi par l’entreprise.

Le Matin

Gaz: SDX démarre la production dans le puits KSR-21 dans le Gharb

SDX Energy démarre la production de gaz depuis son puits KSR-21, dans le bassin du Gharb. La compagnie britannique d’exploration gazière annonce avoir reçu toutes les approbations réglementaires nécessaires à cet effet. Ce puits est déjà connecté à son infrastructure existante. Le démarrage de la production arrive une semaine après l’annonce faite par la compagnie concernant la cession de ses actifs en Égypte, à commencer par ses participations dans la zone de prospection West Gharib (pour 6,6 millions de dollars), pour se concentrer sur ses actifs au Maroc. Elle a déjà reçu les premiers fonds issus de cette transaction (3,5 millions de dollars). D’ailleurs, le produit de ces cessions servira, en grande partie, au financement de ses opérations dans le Royaume. Ce recentrage sur le Maroc s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de la société, annoncée en novembre 2023, qui tend vers la production d’énergie renouvelable et hybride.

Aéroports marocains : technologie basée sur l’IA et la décarbonation, les principaux piliers de la future stratégie de développement

À quelque chose malheur est bon. La crise sanitaire survenue en 2020 et son lourd impact sur le transport aérien imposent à l’État un reparamétrage substantiel du schéma directeur aéroportuaire national élaboré en 2013 par le bureau Advanced Logistics Group. Le fait est que la conjoncture liée à la pandémie a impacté la véracité et la fiabilité des données de base d’élaboration de la dernière stratégie, notamment les prévisions du trafic aérien. Ce qui motive la réalisation d’une nouvelle feuille de route portant sur la planification du développement des aéroports nationaux. Celle-ci sera bâtie autour de deux piliers centraux : le verdissement des infrastructures aéroportuaires en intégrant des pratiques respectueuses de l’environnement et l’adoption de solutions technologiques basées sur l’intelligence artificielle.

Al Bayane

Le PPS condamne la grave détérioration du pouvoir d’achat

Le PPS a indiqué que parmi les indicateurs inquiétants de la situation sociale, qui réfutent la rhétorique de confort du gouvernement, figurent la grave dégradation du pouvoir d’achat, la hausse continue des prix de la plupart des biens de consommation et des services, les taux de chômage qui ont atteint des niveaux records et l’appauvrissement de millions de personnes de la classe moyenne. Il a dit enregistrer positivement les contenus de l’Accord Social du 29 avril 2024, et a félicité la classe ouvrière marocaine, particulièrement dans le secteur public, pour les acquis qu’elle a pu arracher du gouvernement en termes d’amélioration légère des revenus compte tenu de la forte hausse des taux d’inflation. Mais, il a en revanche mis en garde le gouvernement contre l’utilisation de la logique du troc des acquis actuels des salariés en essayant de faire passer des dispositions de loi relatives à la grève ou de réforme du système de retraite qui affecteraient les droits syndicaux des salariés, leur pouvoir d’achat ou leurs situations matérielles après la retraite. Il a demandé au gouvernement de présenter un projet de loi visant à encadrer l’exercice du droit de grève sur la base de la Constitution et souligné que la réforme du système de retraite ne doit pas se faire au détriment des acquis des salariés.

Al Akhbar

Le gouvernement ouvre la voie pour l’élaboration de la loi organique du droit à la grève

L’accord signé entre le gouvernement, les centrales syndicales et les associations et organisations professionnelles, dont la Confédération Générale des Entreprises du Maroc, a ouvert la voie à l’élaboration de la tant attendue loi organique relative à l’exercice du droit à la grève, ce projet qui est resté pendant plusieurs années dans les tiroirs sans aucune chance de voir le jour. Des sources syndicales ayant assisté à la réunion pour la signature de l’accord social ont assuré que le gouvernement a obtenu, à cette occasion, des promesses de la part des syndicats pour ouvrir le débat autour de l’élaboration du projet de loi relatif au droit à la grève durant la session parlementaire d’avril. A ce registre, le membre du secrétariat général de l’Union marocaine du travail (UMT), Noureddine Soulaik, a déclaré que « nous voulons une loi du droit à la grève qui protège ce droit et ne l’annule pas », soulignant que « la préservation de ce droit est à même d’enrichir l’esprit des négociations entre la classe ouvrière et la classe syndicale d’un côté, et le patronat de l’autre, dans le cadre d’un espace et d’un environnement qui préserve les libertés et les droits syndicaux».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.