Site indépendant d'actualités

La revue de presse de ce mercredi 13 mars

0
Getting your Trinity Audio player ready...
L’Economiste

Offre Maroc/hydrogène vert: “Plusieurs milliards de dollars par projet”

La publication de la circulaire, relative à l’offre Maroc pour l’hydrogène vert, s’inscrit dans la mise en œuvre de la Vision éclairée de Sa Majesté le Roi. Cette circulaire lance véritablement le Maroc dans une nouvelle phase du développement de son économie: en créant un cadre holistique transparent pour les investisseurs. Sa mise en œuvre permettra au Royaume de devenir un acteur de premier plan de la transition énergétique mondiale, a affirmé le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques. “L’intérêt exprimé à ce jour concerne des projets de taille inédite dans l’histoire économique du Maroc. Nous parlons de plusieurs milliards de dollars et de plusieurs dizaines de milliers d’hectares par projet. Cela s’explique par le fait que la rentabilité de tels projets réside en grande partie dans les économies d’échelle à réaliser”, a souligné le ministre dans un entretien accordé au journal.

Bâtiment/réglementation thermique : l’AMEE s’attaque à la réforme

La réglementation thermique de construction au Maroc (RTCM), qui fixe des exigences en matière de performances énergétiques de l’enveloppe des bâtiments, n’est pas suffisamment appliquée dans l’édification de bâtiments neufs par le privé. Cette situation, laissée comme telle, risque d’empêcher le Royaume d’atteindre l’objectif qu’il s’est fixé en matière d’efficacité énergétique. A savoir baisser la facture énergétique de 20% à l’horizon 2030. En effet, la bonne opérationnalisation de la RTCM devrait engendrer une économie d’énergie estimée à 700.000 tonnes équivalent pétrole (Tep) d’ici 2030. Pour cela, l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) a décidé de réformer la RTCM. «Les axes de la réforme, nous les connaissons déjà. Il s’agit de renforcer la gouvernance et le contrôle, mais aussi de réviser certains éléments techniques qui vont permettre de redéfinir les zones climatiques et leurs niveaux de confort thermique», explique Mohamed Benyahia, directeur général de l’AMEE.

L’Opinion

Grèves des médecins résidents et internes: Aux origines de la colère des blouses blanches

Après les étudiants, les médecins internes et résidents montent au créneau en organisant, ce mercredi, une grève nationale de 24 heures. Une façon de faire entendre leur voix après avoir eu l’impression d’être exclus des discussions relatives à des réformes majeures à fort impact sur leur parcours professionnel. Représentés par une Commission nationale, les blouses blanches brandissent un cahier revendicatif détaillé. Revalorisation salariale, augmentation des indemnités, révision du système de contractualisation, autant de demandes jugées prioritaires par cette catégorie qui réclame également de bénéficier de la couverture médicale.

Crise agricole: la justice espagnole enquête sur les plaintes de COMADER

Ces dernières semaines, les exportations agricoles du Maroc vers l’Union Européenne ont déclenché une bataille acharnée. Une campagne de boycott féroce et violente menée par des agriculteurs espagnols a semé le chaos, entraînant une réponse judiciaire. En effet, les tribunaux espagnols ont ouvert une enquête sur les plaintes déposées par la COMADER contre des agriculteurs espagnols, accusés d’avoir détruit des marchandises dans des camions marocains, selon des sources citées par la SNRT news. A cet égard, des représentants de COMADER révèlent que les autorités espagnoles ont déjà entamé des interrogatoires auprès d’organisations professionnelles en Espagne pour obtenir des témoignages sur les incidents de destruction de marchandises. Ces actes de sabotage se sont multipliés ces derniers jours sur plusieurs axes routiers, provoquant une réaction ferme de la part des autorités marocaines.

Les Inspirations éco

Hydrogène vert: L’offre Maroc, une opportunité d’investissement ambitieuse

Le Maroc franchit une nouvelle étape décisive dans sa transition énergétique en lançant une offre pour le développement de la filière de l’hydrogène vert, conformément à la vision du Roi Mohammed VI. L’objectif est de faire de l’hydrogène vert un vecteur énergétique clé dans la reconfiguration des flux mondiaux et un catalyseur de la transition et de la croissance durable. Cette filière émergente constitue un tournant économique, social, environnemental et technologique majeur pour le Royaume, suscitant déjà un vif intérêt chez les investisseurs. L’offre Maroc vise à rendre le pays compétitif sur ce créneau prometteur en couvrant toute la chaîne de valeur de l’hydrogène vert de manière opérationnelle et attractive pour les investisseurs, maximisant ainsi les retombées positives.

Investissements publicitaires: la télé et la presse baissent, l’affichage performe

Les investissements publicitaires ont le vent en poupe. À fin janvier, le secteur publicitaire affiche une croissance de 9%, réalisant un investissement global de 582 MDH. Les télécoms se taillent la part du lion avec un volume de 89 MDH, suivi notamment du secteur alimentaire qui a investi 39 MDH, et de l’énergie, ex aequo avec la culture (37 MDH). En termes de parts de marché, la télévision reste la grande perdante, avec une baisse de 4,7%. L’affichage, quant à lui, a progressé de 3,3% par rapport à janvier 2023. Pour sa part, le mix média n’a quasiment connu aucune modification en comparaison avec l’année dernière. Le nombre d’annonceurs a augmenté lors du mois de janvier, atteignant notamment 1.061, soit 2,3% de plus par rapport à 2023 qui n’a enregistré que 1.037 annonceurs.

Transport en commun: Agadir relance son plan d’action égalité Femmes-Hommes

Dans le cadre de la mise en œuvre de la ligne BHNS, la Société de développement local Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains a relancé l’étude relative à l’établissement de ce Plan d’action égalité Femmes- Hommes du Grand Agadir. Dans le contexte actuel où des bonnes pratiques similaires restent rares au niveau national, la SDL avec ses bailleurs de fonds, notamment l’AFD, ambitionne de promouvoir les pratiques en faveur de l’égalité Femmes- Hommes, y compris la promotion de l’égalité salariale et l’emploi féminin dans les transports en commun dans le secteur. Estimée à 1 MDH, l’étude nécessitera un délai global de réalisation fixé à 14 mois après l’ouverture des plis prévue le 21 mai 2024.

Le Matin

Le ministre de l’Agriculture interpellé sur les attaques ciblant les camions de fruits et légumes en UE

Le débat est relancé au Parlement au sujet des attaques ciblant les camions marocains exportant des fruits et légumes en Europe. Les auteurs de ces attaques sont, faut- il le rappeler, des agriculteurs en colère contre les nouvelles politiques de l’UE adoptées dans le domaine agricole. En effet, de plus en plus de voix s’élèvent appelant le ministre de l’Agriculture à apporter plus d’éclaircissements sur les tenants et les aboutissants de ces incidents qui perturbent le circuit d’acheminement des exportations marocaines. dans cette optique, Le groupement parlementaire du Parti de la justice et du développement a interpellé le ministre de l’Agriculture, de la pêche, du développement rural et des eaux et forêts sur les difficultés rencontrées par les exportateurs marocains suite aux attaques ciblant leurs marchandises en Europe, ainsi que sur les mesures prises par le gouvernement pour limiter l’impact de ces agressions sur l’économie nationale.

Sociétés cotées : le chiffre d’affaires agrégé 2023 dopé par le secteur bancaire

Dans une nouvelle étude, Valoris Securities révèle une croissance de 4,1% du chiffre d’affaires agrégé des sociétés cotées en 2023, bien que marquée par une décélération par rapport à l’année précédente. Les secteurs bancaire et BTP ont particulièrement contribué à cette progression, tandis que les mines, l’énergie et l’agroalimentaire ont connu des baisses, impactés notamment par l’instabilité des prix des matières premières et les tensions géopolitiques.

Akhbar

Commune de Rabat: le Wali Yacoubi ouvre les candidatures pour remplacer Rhlalou

Le délai légal de 15 jours accordé par la loi à Asmaa Rhlalou, présidente du conseil de la ville de Rabat, après sa démission de ses fonctions, expire ce mercredi. O s’attend à ce que le Wali Mohamed Yacoubi annonce la dissolution du bureau du conseil après l’acceptation de la démission et l’ouverture des candidatures pour le poste de président du conseil de la ville. Selon une source de la majorité au sein du conseil, ce poste reviendra au Rassemblement national des indépendants, notant que le Wali pourrait annoncer ce jeudi l’ouverture des candidatures pour remplacer la présidente démissionnaire. Et de préciser que les partis de la majorité se sont mis d’accord pour que les candidats au poste soient exclusivement du RNI.

Assabah

Enquête sur la falsification des documents d’importation

Des contrôleurs douaniers passent au peigne fin des documents d’importation présentés par des importateurs pour compléter des procédures douanières. Des sources ont confié au journal qu’on procède à la falsification des certificats d’origine de certains produits alimentaires pour profiter des baisses tarifaires et des exemptions douanières, notant que certains présentent des certificats d’origine européens tandis que les produits sont importés d’Asie pour bénéficier de ces avantages vu l’accord de partenariat liant le Maroc et l’Union européenne. Selon la même source, les contrôleurs estiment que les importateurs concernés ont pu importer depuis des années de grandes quantités de produits avec des certificats d’origine falsifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.