Site indépendant d'actualités

La revue de presse de ce jeudi 21 mars

0
Getting your Trinity Audio player ready...
L’Économiste

Grève dans les facultés de médecine: le spectre d’une année blanche

La menace d’une année blanche pèse lourdement sur les étudiants en médecine, en grève depuis plus de 3 mois. Ils n’ont passé ni les examens ni les stages à l’exception des étudiants de la médecine militaire et des étrangers. Au rythme où vont les choses, le 4e mois de grève démarre sans qu’une solution ne profile à l’horizon. Le gouvernement reste inflexible sur la durée de la formation des médecins fixée à 6 ans au lieu de 7 comme auparavant. Pour les deux ministres en charge de ce dossier, Abdellatif Miraoui et Khalid Aït Taleb, cette question relève de la souveraineté de l’Etat. A ce titre, il est hors de question de faire marche arrière. Sur la réduction de la formation d’un médecin, Abdellatif Miraoui a fait preuve de fermeté. Pour lui, c’est un combat utopique face à une décision souveraine de l’Etat. Et personne n’a le droit de changer une politique publique sectorielle. Une position soutenue par le gouvernement.

L’Économiste

Textile et cuir: les contreperformances, aussi des gisements de croissance

Le dernier rapport de l’Office des changes sur l’industrie textile 2024, qui analyse les deux dernières décennies (2002/2022) n’en finit pas de révéler ses secrets. Cette enquête méthodique et minutieuse appuie, certes, le rôle crucial du secteur du textile et habillement, mais montre aussi que sa trajectoire récente bute contre des défis persistants. Une plongée dans les données et les tendances révèle un paysage complexe, où les exportations de vêtements et d’accessoires sont un véritable moteur de croissance, mais où la concurrence et les obstacles internes présentent des entraves significatives. Les exportations de produits textiles, en particulier les chemises, les costumes et les pantalons en coton, ont été des points forts de l’économie marocaine. Cependant, malgré des performances globalement stables, la part de marché du Maroc dans certains segments, comme les vêtements en bonneterie, montre des signes de stagnation voire de légère baisse. Cette tendance soulève des questions sur la nécessité d’ajuster les stratégies d’exportation pour maintenir la compétitivité sur le marché mondial.

L’Opinion

Caisse des retraites: l’Exécutif examine les scénarios de la réforme

Le gouvernement Akhannouch semble déterminé à accélérer le processus de réforme du régime des retraites. Ce chantier a fait l’objet mardi d’une réunion de travail, au cours de laquelle la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah, a présenté les scénarii possibles pour la réforme. Mais, plusieurs points de divergences avec les syndicats doivent d’abord être réglés. Il s’agit notamment de la question de l’âge de départ à la retraite que le gouvernement veut fixer à 65 ans tout en actant une hausse des cotisations pour tout le monde et un gel des revalorisations des pensions pendant dix ans. Une proposition qui peine toujours à gagner l’adhésion des syndicats, lesquels plaident pour l’âge de 63 ans avec la possibilité de travailler jusqu’à 65 pour ceux qui le souhaitent. Face à la divergence des points de vue et la nécessité de mettre en œuvre la réforme au cours de l’année 2024, le gouvernement se trouve face à un défi majeur : celui de sauver les Caisses de retraite tout en préservant, à la fois, l’équilibre financier et le pouvoir d’achat des salariés, déjà éprouvés par les effets de l’inflation.

L’Opinion

Hooliganisme au Maroc: Pourquoi nos stratégies manquent d’efficacité ?

Les derniers matchs de la Botola 1 ont été le théâtre de nouvelles confrontations entre les publics, causant des dégâts matériels et humains importants dans plusieurs villes du Royaume. Après les événements dramatiques de Tétouan en marge du match MAT-Raja pour le compte de la 21ème journée du championnat, de nouveaux actes de vandalisme ont émaillé la rencontre entre l’AS FAR et l’Olympique Club de Safi, samedi dernier à Kénitra, conduisant à l’arrestation d’une quinzaine de supporters. Alors que le gouvernement vient d’approuver un projet de décret portant création des commissions locales pour la lutte contre la violence dans les enceintes et tandis que le pays se prépare pour accueillir la prochaine CAN et le Mondial 2030, ce retour en force du hooliganisme interpelle à plus d’un titre sur l’efficacité du dispositif de la lutte contre ce fléau social, engagé par le Royaume.

Les Inspirations éco

Industrie minière: Aya Gold & Silver obtient six nouveaux permis d’exploration à Boumaadine

Aya Gold & Silver a obtenu six nouveaux permis d’exploration, quadruplant ainsi la surface de son permis d’exploitation initial à Boumaa- dine, région qu’elle considère «comme l’une des régions les plus prometteuses et les moins explorées du Maroc». La mine de Boumaadine, au sud de Goulmima, couvre désormais à elle seule une super- ficie de 58 km². À l’heure actuelle, quatre foreuses DDH y sont déployées, et trois autres foreuses de surface sont attendues dans les semaines à venir dans le cadre du programme d’exploration. «Nous sommes ravis de consolider davantage et d’agrandir notre empreinte de 70 %, alors que notre programme de forage annuel le plus imposant à ce jour à Boumaadine continue de surpasser les attentes et d’indiquer un important potentiel», souligne Benoît La Salle, président et chef de la direction d’Aya Gold & Silver.

Les Inspirations éco

Relance de l’investissement touristique: les opérateurs de Fès-Meknès misent sur “Go Siyaha”

Dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de la feuille de route du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire pour la période 2023-2026, une vaste campagne de sensibilisation a été lancée dans la région Fès-Meknès. Mardi dernier, pas moins d’une centaine d’entreprises touristiques ont assisté à une rencontre d’information organisée par le ministère du Tourisme, en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région (CCIS-FM) et l’Agence Maroc PME. L’objectif était de présenter en détail le programme «Go Siyaha», un plan d’accompagnement visant à booster l’offre d’animation ristiques diversifiées et de qualité. Lors de cette rencontre, les responsables du projet ont insisté sur l’importance stratégique de ce plan pour l’avenir du tourisme national. Face à un marché mondial de plus en plus concurrentiel et exigeant, le Royaume se doit, en effet, de rehausser son offre touristique traditionnelle par des produits innovants.

Le Matin

Mohammed Benhammou : «Le régime algérien espère se construire une légitimité en attaquant le Maroc»

Invité de l’émission phare du groupe Le Matin, l’Info en Face, Mohammed Benhammou, président du Centre marocain des études stratégiques, a livré une analyse approfondie des relations tendues entre le Maroc et l’Algérie. Tout en écartant l’éventualité «improbable», selon lui, d’un conflit armée, l’expert a mis en garde contre le risque d’incidents incontrôlés. Pour Benhammou, la logique de la confrontation entretenue par le «régime algérien» alimente la haine à l’égard du Maroc et plonge l’Algérie dans l’incertitude. Les mots employés par Mohammed Benhammou pour qualifier l’attitude algérienne sont dépourvus d’ambiguïté. Il dénonce «cette haine que le régime algérien a véhiculée durant toutes ces décennies», un venin que ce dernier «a réussi à distiller dans le peuple algérien». Pour lui, son escalade contre le Maroc s’apparente à de la folie. «C’est un régime qui devient fou à cause du Maroc, de ce que fait le Maroc et de ses progrès», lâche-t-il avec fermeté.

Assabah

Sekkouri : le PAM ne souffre pas d’une crise de dirigeants

Younes Sekkouri, l’un des cadors du PAM, a nié le fait que le parti soit stérile et incapable de produire des dirigeants en mesure de gérer les affaires de la formation politique, notant que la participation du PAM au gouvernement et la multitude des tâches ont dicté le choix d’une direction collégiale. Le ministre de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, qui était l’invité du club de l’Economiste, a souligné que le parti du tracteur est un parti jeune qui vit sa première expérience gouvernementale, expliquant que le PAM n’est pas dirigé par trois têtes, mais il est doté d’une direction collégiale. Ce constat a été livré en réponse à la polémique ayant suivi les résultats du dernier congrès national du parti à Bouznika

Le Matin

Masen sur un système de stockage thermique innovant au sein de sa plateforme R&D

Masen s’apprête à installer un système de stockage thermique innovant au sein de sa plateforme de Recherche & Développement située à Ouarzazate. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet «Solheatair» qui associe des acteurs belges et marocains dans le but de développer une solution intégrée de production, stockage et valorisation de la chaleur produite par des sources d’énergies renouvelables, afin d’être utilisée dans des process industriels ou convertie en électricité au service de la transition énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.