Site indépendant d'actualités

La revue de presse de ce lundi 25 mars

0
Getting your Trinity Audio player ready...
Le Matin

Catégories de prisons, classification des détenus, leurs droits… ce que prévoit la loi 10.23

La Commission de justice de la Chambre des conseillers a entamé la discussion du projet de loi n°10.23 relatif à l’organisation et la gestion des établissements pénitentiaires. Ce texte a pour objet de revoir en profondeur la loi n°23.98 relative à l’organisation et au fonctionnement des établissements pénitentiaires, en tenant compte de la nécessité de garantir la sécurité des détenus, des personnes, des bâtiments et des installations pénitentiaires. En octobre dernier, ce projet de loi a été adopté à l’unanimité par la Commission de justice de la Chambre des représentants.

Grève des étudiants en médecine : les Facultés brandissent l’arme de la suspension, la crise s’exacerbe

Pas de dénouement en vue de la crise qui paralyse depuis des mois les Facultés de médecine et de pharmacie. Les étudiants en grève contre les conditions de leur formation et les modalités de mise en œuvre de la nouvelle réforme pédagogique continuent de braver les deux ministères de tutelle, alors que 66 d’entre eux ont comparu devant les conseils disciplinaires et 19 ont été suspendus pour une durée allant jusqu’à deux ans. Face à ces mesures, qui ne sont pas de nature à apaiser la tension, des partis de l’opposition sont montés au créneau.

USFP : quatre anciens dirigeants appellent à un nouveau leadership du parti

Sortie affaiblie des dernières législatives, l’Union socialiste des forces populaires (USFP) n’est toujours pas au bout de ses peines. Un groupe de quatre anciens dirigeants du parti a rendu public un communiqué incisif samedi dernier où ils attaquent vertement le premier secrétaire, Driss Lachgar, sur fond des irrégularités révélées par le dernier rapport de la Cour des comptes. Ainsi, Abdelmaksoud Rachdi, Hassan Nejmi, Salaheddine El Manouzi et Chakran Imam ont appelé à un nouveau leadership au sein de l’USFP et demandé une gouvernance transparente des affaires du parti. Abdelmaksoud Rachdi, militant emblématique et ancien membre du bureau politique, a révélé que la publication du premier communiqué signé par les quatre dirigeants a provoqué une onde de choc au sein du parti, notamment auprès des militants aux responsabilités nationales et locales. Rachdi a notamment critiqué la mainmise du secrétaire général sur l’USFP et l’absence d’une bonne gouvernance, en particulier envers les membres du bureau politique et du conseil national.

Les Inspirations éco

Coupe du monde 2030: Des recettes de 1,2 MM$ attendues pour le Maroc

Selon un récent rapport de Valoris Securities, une société d’analyse financière et de courtage sur le marché boursier marocain, l’organisation de la Coupe du monde de la FIFA 2030 pourrait injecter 1,2 milliard de dollars dans l’économie marocaine. En effet, suivant les données relatives à la répartition des matchs entre les trois pays, le Maroc devrait accueillir un tiers des 104 matches. À en croire les estimations de Valoris, chaque match devrait rapporter entre 25 et 37,5 millions de dollars. Ainsi, l’apport global pourrait être compris entre 850 M$ et 1,2 MM$.

Grande jonction Sebou-Bouregreg: contrat de gestion de 381 MDH/an pour l’ONEE

Le Maroc franchit une étape décisive dans la concrétisation du mégaprojet d’interconnexion Sebou-Bouregreg avec la signature d’une convention liant les ministères et agences concernés. Ce projet, qui définit les rôles et responsabilités des parties prenantes, sera doté d’un budget annuel de 381 MDH/an. La gestion de cette infrastructure cruciale pour la sécurité hydrique nationale sera assurée par l’ONEE.

L’Economiste

Tamwilcom: forte croissance de 14% au bénéfice des TPE

Tamwilcom, ex-CCG (Caisse centrale de garantie), enregistre une belle performance en 2023. L’intervention de cette institution financière publique, en faveur aussi bien des entreprises que des particuliers, a permis de mobiliser un volume de financements de plus de 54,1 milliards de DH au titre de 86.790 opérations. L’annonce a été faite lors du conseil d’administration, tenu la semaine dernière à Rabat, pour l’examen du l’examen du rapport de gestion au titre de l’exercice 2023. « L’activité globale de Tamwilcom a ainsi enregistré une croissance de +14% par rapport à 2022, pour un montant d’engagements s’élevant à 35,1 milliards de DH, contre 31 milliards de DH lors de l’exercice précédent », souligne l’institution dans un communiqué. Il faut noter que l’activité de Tamwilcom demeure principalement orientée vers le soutien du financement de l’entreprise, qui concentre 94% du volume des interventions en 2023, avec des engagements consentis de 33,2 milliards de DH, ayant permis la mobilisation de 50,8 milliards de DH de crédits.

Libération

Les femmes dans les camps de Tindouf victimes de violences, sous le regard complice de l’Algérie

L’association « Promotion du Développement Économique et Social » (PDES) a dénoncé, à Genève, la situation des femmes victimes de diverses violations telles que la procréation forcée et les violences exercées par le « polisario » dans les camps de Tindouf, sous le regard complice de l’Algérie. Le »polisario » a confisqué le droit à la planification familiale, un choix naturel à la disposition de toute femme, en imposant une politique de procréation forcée aux femmes des camps, a indiqué l’ONG accréditée auprès du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC), dans une intervention lors de la 55ème session du Conseil des droits de l’Homme. Le »polisario » a également forcé les femmes à remettre leurs enfants à leurs dirigeants, en vue d’une déportation en masse vers les pays de l’ancien camp de l’Est, sous prétexte de poursuivre des études, a indiqué PDES.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.