Site indépendant d'actualités

La revue de presse de ce vendredi 15 mars

0
Getting your Trinity Audio player ready...
Les Inspirations éco

Prix de la viande rouge: les bouchers surfent sur la demande

La fièvre acheteuse, qui gagne les Marocains peu de temps avant le mois de Ramadan, influe sur les prix des produits alimentaires pour les pousser systématiquement à la hausse. Et pour contrer cette envolée, le gouvernement avait annoncé le déploiement d’un certain nombre de mesures pour maîtriser les fluctuations des prix. Or, la réalité du marché est tout autre. Depuis quelques jours, les professionnels, qui suivent le marché de très près, dénoncent une forte spéculation qui touche plusieurs produits alimentaires, entre autres, les viandes rouges, dont les prix auraient grimpé de 20 dirhams le kilo. Mais, les producteurs affirment que les prix au gros n’ont subi aucune augmentation. Certains bouchers ont juste surfé sur la demande durant cette période pour faire grimper leurs prix de vente. Quant aux importations, c’est une autre paire de manches !

Hydrogène vert: un cadre fiscal des plus généreux

L’émergence de l’hydrogène vert comme solution clé dans la transition énergétique a conduit le Maroc à mettre en place son Offre, une initiative visant à développer la filière de l’hydrogène vert dans le pays. L’une des composantes essentielles de cette offre réside dans les incitations fiscales et douanières offertes aux investisseurs, jouant ainsi un rôle crucial dans la concrétisation des projets et la promotion du développement de cette industrie prometteuse. Dans le cadre de l’Offre Maroc, les investisseurs pourront bénéficier d’importantes incitations fiscales et douanières, conformément à la législation en vigueur. Parmi ces incitations figurent l’exonération du droit d’importation ainsi que l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée pour les biens acquis à l’intérieur du pays ou à l’importation. Ces mesures visent à faciliter l’acquisition des équipements nécessaires à la chaîne de valeur de l’hydrogène vert, favorisant ainsi l’intégration industrielle locale et la création d’un écosystème dynamique autour de cette filière.

Échanges: le Maroc, principal fournisseur africain du Cameroun

Le Maroc est devenu le principal fournisseur africain du Cameroun en 2022, selon le dernier rapport sur le commerce extérieur du Cameroun récemment publié par l’Institut national de la statistique (INS). D’après le rapport, les importations en provenance des pays africains représentent 12,2 % des dépenses totales d’importation. Dans cette catégorie, le Maroc occupe la première place avec une part de 1,4 %, suivi de la Côte d’Ivoire et du Gabon. Le Royaume a expédié 319.200 tonnes de marchandises vers le Cameroun en 2022, marquant une augmentation significative par rapport aux exportations de l’année précédente.

L’Opinion

Le HCP propose une formation en ligne pour les futurs enquêteurs

Lors d’une annonce officielle, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a présenté sa dernière initiative en préparation du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH), prévu en septembre 2024 : le lancement d’une plateforme de formation en ligne. Fruit d’une collaboration entre le HCP et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), cette plateforme électronique offre une formation aux participants et un accès à un cours complet, visant à approfondir la compréhension des concepts clés du recensement, à évaluer les conditions de vie de la population, à surveiller la qualité des données collectées et à orga- niser efficacement le travail sur le terrain. Grâce à cette approche innovante, les enquêteurs auront l’opportunité d’accéder à des ressources pédagogiques diversifiées. Cette formation en ligne permettra, également, de renforcer les compétences nécessaires à la collecte efficace et précise des données du recensement, garantissant ainsi la qualité et la fiabilité des résultats.

Maroc-Russie: une conférence hybride pour le commerce avec la région d’Irkoutsk

Les entrepreneurs de la région russe d’Irkoutsk organiseront une vidéoconférence avec leur représentant commercial au Maroc. L’événement sera organisé par le Centre « My Business » dans le cadre du projet national présidentiel «Petites et moyennes entreprises». Ce webinaire aura lieu le 22 mars. Il mettra l’accent sur des questions relatives aux particularités des relations commerciales avec le Maroc. La conférence discutera des domaines les plus prometteurs, des options optimales pour entrer sur le marché maro- cain, des moyens d’interagir avec les entreprises locales, des obstacles à la promotion des produits russes et bien plus encore.

Maroc-Turquie: mémorandum d’accord visant la coopération dans les services sociaux

Un protocole d’entente a été signé entre la Turquie et le Maroc pour le développement et l’élargissement de la coopération dans le domaine des services sociaux. En marge de la 68ème session de la Commission des Nations-Unies sur la condition de la femme, la ministre de la Solidarité, de l’Insertion Sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a rencontré son homologue turc, Mahinur Özde- mir Göktaş, et ce, à la Maison Turque. Au cours de cette entrevue, les deux ministres ont paraphé un «Mémorandum d’accord de coopération dans le domaine des services sociaux entre leurs départements respectifs». Ce protocole d’accord vise à développer et à élargir la coopération dans le domaine des services sociaux entre les deux pays.

Le Matin

Les examens de fin d’année scolaire approchent à grands pas. Cette année, les parents semblent plus inquiets que leurs progénitures. Et pour cause, la grève des enseignants qui a marqué les premiers mois de l’année en cours engendrant ainsi un retard sur le programme scolaire habituel difficile à rattraper. Mais, Mohamed Chahine, chercheur en éducation et acteur syndical, se veut rassurant. «Tout se passe bien pour le moment et il n’y a rien à craindre», a-t-il déclaré au journal, précisant que les enseignants et les élèves travaillent main dans la main pour rattraper le temps scolaire perdu. «Le taux de présence des enseignants avoisine les 100%, à part ceux qui doivent passer en conseil disciplinaire», précise-t-il. Nadir Bajouri, un responsable au sein de la Direction provinciale d’El Fida- Mers Sultan, dont 76% des établissements sont publics, se veut tout aussi rassurant, voire optimiste. « Chez nous, c’est le retour à la normale. Les enseignants sont non seulement présents, mais aussi et surtout engagés auprès des élèves», fait-il savoir.

Libération

Le Roi Mohammed VI a procédé au lancement de l’opération nationale « Ramadan 1445 », initiée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité à l’occasion du mois sacré de Ramadan et bénéficiant à un million de ménages, soit près de 5 millions de personnes. Hautement significative en ce mois béni, cette action de générosité, devenue une tradition au fil de ses 25 années d’existence, traduit la Haute sollicitude Royale constante envers les populations en situation de vulnérabilité sociale et vient consacrer les valeurs d’humanité, de solidarité, d’entraide et de partage, caractéristiques de la société marocaine. Mobilisant une enveloppe budgétaire de 347 millions de dirhams, l’opération « Ramadan 1445 », qui portera sur la distribution de 34.550 tonnes de produits alimentaires (farine, lait, riz, huile, sucre, concentré de tomates, vermicelle, lentilles et thé), vise à apporter aide et réconfort aux catégories sociales les plus vulnérables, notamment les veuves, les personnes âgées et les personnes en situation de handicap.

Al Bayane

L’opération nationale de soutien alimentaire « Ramadan 1445 », lancée mercredi à Rabat par le Roi Mohammed VI, est devenue un rendez-vous annuel qui traduit la volonté du Souverain de consacrer les valeurs de solidarité et d’entraide au sein de la société marocaine, a indiqué Mme Souad Boulouiz, cheffe de projets à la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Cette opération vise à apporter aide et réconfort aux catégories sociales les plus vulnérables, notamment les veuves, les personnes âgées et les personnes en situation de handicap, a souligné Mme Boulouiz dans une déclaration à la presse à l’occasion du lancement de cette opération solidaire. Cette action de générosité, devenue une tradition au fil de ses 25 années d’existence, profite à 1 million de familles, soit environ 5 millions de personnes réparties à travers les différentes régions et provinces du Royaume et dont 74% vivent en milieu rural, a-t-elle ajouté.

Al Massae

Les éléments de la police judiciaire de la préfecture de police de Casablanca ont mis en échec, mercredi soir, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une tentative de trafic d’une tonne et 420 kg de chira, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Ils ont également procédé à l’interpellation de deux individus, dont l’un aux antécédents judiciaires, soupçonnées de liens avec un réseau criminel s’activant dans le trafic international de stupéfiants et de psychotropes, ajoute le communiqué. Les mis en cause ont été interpellés immédiatement après leur arrivée à bord d’un véhicule utilitaire à Casablanca, précise la même source, ajoutant que les fouilles ont permis la saisie d’une embarcation pneumatique et d’un moteur hors-bord, ainsi que de 42 ballots de chira d’un poids global d’une tonne et 420 kg.

Al Ittihad alichtiraki

Les médias européens se sont fait largement l’écho, mercredi, de l’opération humanitaire d’aide alimentaire, par voie terrestre, au profit de la population palestinienne de Gaza et d’Al Qods, lancée sur Très Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, soulignant un ‘’fait inédit’’ et un ‘’engagement constant’’ du Royaume envers le peuple palestinien. En France, le magazine panafricain « Jeune Afrique » souligne “l’engagement personnel’’ de SM le Roi pour la réussite de cette opération, relevant que l’acheminement de cette aide directement aux populations concernées, constitue un “fait inédit” depuis le début du conflit le 7 octobre dernier. Dans le même sillage, les médias espagnols mettent l’accent sur le ‘’caractère inédit’’ de l’opération d’aide acheminée par le Maroc au peuple palestinien. L’agence de presse ‘’EFE’’ indique que le Maroc envoie de l’aide humanitaire par voie terrestre à Gaza via un itinéraire « inédit ».

Al Ahdat Al Maghribia

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a déclaré que des commissions provinciales mixtes avaient saisi plus de 13,3 tonnes de viandes issues d’abattages clandestins. Ces saisies ont concerné près de 22 provinces et préfectures à l’issue de 17.538 contrôles. Intervenant devant le parlement, le ministre a relevé qu’en 2023, 24.608 contrôles ont été effectués dans plus de 182 points de vente de viandes rouges, entre boucheries, restaurants, snacks, centres commerciaux et marchés hebdomadaires. A cet égard, Loubna Alaoui, conseillère parlementaire, a appelé le ministre de l’Intérieur à lutter contre la prolifération de l’abattage clandestin vu ses effets néfastes sur la santé publique et l’économique nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.