Site indépendant d'actualités

Balenciaga retire des babouches de sa collection après des accusations de plagiat

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Quelques jours après avoir suscité une controverse virulente sur les médias sociaux en raison d'une évidente appropriation culturelle, la marque de luxe française Balenciaga a fait volte-face, sans pour autant fournir de communication officielle.

Des mules en denim ou en cuir d'agneau proposées à un prix élevé de 995 $. C'est un choix pour ceux qui peuvent se le permettre, n'est-ce pas ? Cependant, le problème est que ces nouvelles mules masculines de la collection printemps-été 2024 de Balenciaga ressemblent trait pour trait aux célèbres babouches marocaines.

Ce n'est pas simplement une question d'inspiration ou d'appréciation culturelle, Balenciaga a tout simplement copié un produit artisanal marocain. Quelques jours après que les réseaux sociaux et les médias marocains aient dénoncé cette appropriation culturelle, la marque de prêt-à-porter de luxe a retiré les deux paires de mules/babouches de sa plateforme en ligne.
Ces deux modèles ont été purement et simplement supprimés de la nouvelle collection de Balenciaga, sans que la marque ne sorte de son mutisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.