Site indépendant d'actualités

Rencontre de haut niveau entre le Chef du gouvernement et le ministre français de l’Économie 'photos'

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Une rencontre cruciale a eu lieu aujourd'hui à Rabat entre le Chef du gouvernement marocain, M. Aziz Akhannouch, et le ministre français de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique, M. Bruno Le Maire. Cette réunion revêt une importance particulière alors que la France et le Maroc renforcent leur partenariat stratégique multidimensionnel.

Accompagnés de la ministre de l’Économie et des Finances marocaine, Mme Nadia Fettah, et du ministre délégué chargé du Budget, M. Fouzi Lekjaa, les deux dignitaires ont souligné la spécificité et l'importance des liens entre leurs nations respectives. Ils ont également exprimé la volonté commune des dirigeants des deux pays, SM le Roi Mohammed VI et le président français M. Emmanuel Macron, de dynamiser ce partenariat stratégique.

M. Akhannouch a salué la qualité des relations bilatérales entre le Maroc et la France et a souligné la nécessité de les adapter aux évolutions contemporaines à tous les niveaux, via une concertation étroite.

Au cours de la rencontre, les discussions ont porté sur les perspectives prometteuses de coopération industrielle, en mettant en avant des secteurs clés tels que l'hydrogène vert. L'action de l'Agence Française de Développement dans l'accompagnement des réformes et programmes de développement au Maroc a également été saluée.

La coopération économique et commerciale entre les deux nations a été examinée, la France se positionnant en tant que premier partenaire du Maroc en termes de recettes touristiques et d'investissements étrangers. En 2023, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint environ 163,1 milliards de dirhams, marquant une progression significative de 33% par rapport à 2021.

Enfin, les deux parties ont évoqué la tenue prochaine de la 15ème Réunion de Haut Niveau Maroc-France, un mécanisme essentiel pour renforcer le partenariat bilatéral et lui insuffler une nouvelle dynamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.