Site indépendant d'actualités

Benkirane : Akhannouch cherche à résoudre les problèmes par son carnet de chèques

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Abdelilah Benkirane, Secrétaire Général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a tenu à clarifier que le chef du gouvernement n'a trouvé aucune faille dans les données présentées par le parti lors de sa première conférence de presse sur le bilan intermédiaire de l'action gouvernementale. Il a critiqué dans ce contexte le report par Akhannouch de la présentation de son bilan gouvernemental à une date ultérieure, comme il l'avait annoncé à l'époque.

Selon le site officiel du PJD, Benkirane a souligné dans une allocution d'ouverture d'une conférence de presse visant à corriger les erreurs du chef du gouvernement que ce report ne les a pas satisfaits, car il montre que notre chef du gouvernement est "fragile". Il a ajouté: "Nous sommes venus avec un nouvel esprit pour collaborer avec lui, et nous avons exprimé notre espoir qu'il réussisse et qu'il fasse des choses pour le bien du pays, car cela signifie le succès du Maroc."

Benkirane a poursuivi en disant: "Il s'est avéré qu'il essaie de résoudre tous les problèmes à l'aide d'un chéquier, que ce soit le sien, l'argent public ou d'autres sources".

Le porte-parole a également attiré l'attention sur le fait qu'au cours d'une séance de discussion du bilan intermédiaire à la Chambre des représentants, il a déclaré qu'il allait raccourcir son discours pour permettre aux citoyens de suivre un match de football. Il a affirmé que cela ne leur plaisait pas et donnait une image négative de l'institution de la Primature.

D'autre part, le Secrétaire Général a déclaré que le Maroc est en général un pays bon et stable, mais que la société ne se sent pas à l'aise. Il a souligné qu'il y a des parties qui refusent le bien-être psychologique du peuple marocain afin de conserver des justifications pour la pression et autres, ce qui le préoccupe.

Benkirane a critiqué le boycott par la chaine de 2M de la conférence de presse du parti et de ses activités politiques en général, malgré l'invitation qui lui a été adressée. Il a souligné que cette position adoptée par 2M vis-à-vis du parti est inacceptable et constitue un manquement à la responsabilité nationale qui lui incombe, d'autant plus qu'elle tire son financement du budget national.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.