Site indépendant d'actualités

La Libye maintient son opposition à une union maghrébine sans la participation du Maroc

0
Getting your Trinity Audio player ready...

La Libye réaffirme son engagement envers l'Union du Maghreb Arabe (UMA), comme l'a déclaré Moussa Al-Kouni, premier vice-président du Conseil présidentiel libyen reconnu par les Nations unies, lors d'une interview avec la chaîne Al Aoula à Banjul, en Gambie, le 4 mai.

Al-Kouni a souligné la volonté de son pays de "réactiver l'Union du Maghreb Arabe", ce qui nécessite une coordination entre toutes les parties de l'UMA. Depuis le sommet tripartite du 22 avril à Tunis, initié par l'Algérie, le Conseil présidentiel libyen a confirmé à plusieurs reprises son adhésion aux valeurs de l'UMA, fondée en février 1989 à Marrakech.

Le 23 avril, le président du Conseil présidentiel libyen, Younès Al-Menfi, a envoyé un message au roi Mohammed VI dans ce sens. Le lendemain, le premier vice-président du gouvernement d'union nationale libyen, Hussein Atiya El Katrani, s'est entretenu à Rabat avec le secrétaire général de l'UMA, Taïeb Baccouche, malgré les contestations de l'Algérie concernant la légitimité de ce dernier.

Al-Menfi a également adressé un message similaire au président de la Mauritanie le 24 avril. Ces discussions entre Nasser Bourita et Moussa Al-Kouni ont eu lieu en marge du sommet de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à Banjul, les 4 et 5 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.