Site indépendant d'actualités

Révélation des mensonges du président Tebboune sur l'adhésion de l'Algérie au groupe BRICS "vidéo"

0
Getting your Trinity Audio player ready...

"Il ne reste que quelques jours avant que le groupe BRICS ne révèle les mensonges du président Abdelmadjid Tebboune, qui avait promis aux Algériens que leur pays rejoindrait le groupe économique avant que sa décision "d'un coup puissant" ne les choque. Le site officiel du groupe BRICS révèle à son tour le mensonge de Tebboune au peuple algérien.

Tebboune avait précédemment déclaré dans une vidéo datant de décembre de l'année dernière, lors d'une rencontre avec la presse algérienne, que l'Algérie avait contribué à hauteur d'un milliard et demi de dollars au capital de la Banque BRICS, une affirmation démentie en totalité et en détail par le site officiel de la banque.

Dans ce contexte, le chercheur et analyste politique marocain, Abdelfattah Naoum, a publié une vidéo sur son compte Twitter mettant en évidence les noms des pays participant au capital de la Banque BRICS, sans la moindre mention de l'Algérie, accompagnée d'un commentaire disant : "Voici les pays participant à la Banque BRICS. Bien sûr, l'Algérie n'y figure pas. Ne serait-il pas approprié que les trompettes et les mouches militaires de Tebboune se préoccupent de ceux qu'ils trompent, plutôt que de se soucier de nos insultes quotidiennes sur les réseaux sociaux ?"

De son côté, le militant politique algérien Walid Kebir a moqué le mensonge de Tebboune, en déclarant dans un tweet : "La banque, par le biais de son site officiel, confirme que l'Algérie n'a pas contribué à son capital. Il a adressé ces mots à Tebboune en disant : "Où est l'argent, Tebboune ? Où sont les milliards et demi de dollars que tu prétends avoir été investis dans le capital de la Banque BRICS ?"

Il a ajouté en disant : "Tebboune déclare fièrement que l'argent a été déposé, se demandant : "Où sont ces fonds ? L'Algérie a-t-elle été victime du plus grand détournement de fonds sous prétexte de rejoindre l'organisation BRICS ?" Le journaliste algérien a conclu son tweet en disant : "L'argent a-t-il été volé ? Répondez au peuple."

L'Algérie a subi un coup dur de la part du groupe BRICS, qui l'a exclue de la liste des pays invités à rejoindre le groupe économique, tandis que six autres pays ont été acceptés : l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l'Égypte, l'Iran, l'Éthiopie et l'Argentine, à partir de janvier 2024."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.