Site indépendant d'actualités

Répression en Algérie : Deux opposants victimes en une semaine

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Deux journalistes et opposants au régime algérien, Anouar Malek et d'autres, ont été violemment agressés, tandis que leurs familles ont été ciblées en représailles. Cette dérive autoritaire démontre une Algérie devenue une dictature, utilisant l'intimidation et la violence pour réprimer toute opposition, même à l'étranger.

Anouar Malek, défenseur des droits de l'homme et réfugié politique, a subi une tentative d'humiliation à travers ses parents et frères restés en Algérie. La police a fait irruption chez lui, agressant ses parents âgés et arrêtant ses frères à cause d'un reportage sur le Sahara qui ne correspondait pas à la propagande du régime.

Dans un récent épisode dramatique, le journaliste algérien Abdou Semmar, qui s'est exilé en France suite à ses révélations sur les cercles influents du régime algérien, a été la cible d'une tentative de meurtre avec une arme près de Paris.

L'attaque a été menée avec une bombe lacrymogène, plongeant le journaliste dans une situation critique. Cependant, la prompte réaction de ses voisins, alertant rapidement les forces de l'ordre et enregistrant les détails du véhicule de l'agresseur, a empêché un dénouement tragique. Abdou Semmar, qui est sous le coup d'une condamnation à mort par contumace émise par le régime algérien, doit également faire face à des menaces constantes et à des actes d'intimidation perpétrés par les autorités. En plus de ces pressions, le régime tient ses enfants issus d'un premier mariage en otage et entrave les efforts de sa famille pour quitter le territoire algérien.

Ces incidents mettent en lumière une tendance inquiétante de la part du régime algérien, qui déploie des menaces à l'encontre de ses opposants à l'échelle mondiale et utilise simultanément les mécanismes d'Interpol pour émettre des avis de recherche. Un exemple frappant est l'attentat visant le défenseur des droits de l'Homme Anouar Malek en Turquie, orchestré par une milice turque agissant sous les ordres des autorités algériennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.