Site indépendant d'actualités

Le ministère de l'Education nationale annonce le lancement d'un programme de soutien scolaire pendant les vacances pour compenser les heures de grève

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le ministère de l'Éducation nationale a annoncé le lancement du programme national d'accompagnement éducatif pour la deuxième période de vacances, qui se déroule du 4 au 10 décembre 2023.

Il a confirmé la gratuité de l'accompagnement éducatif, l'exploitation des résultats scolaires, la mise en œuvre de processus d'évaluation des acquisitions, la diversification des modalités et des formes d'accompagnement en fonction des spécificités locales, avec une contribution et une participation significatives des différents acteurs et partenaires.

Selon le ministère de l'Education nationale, cette initiative fait suite à une réunion présidée par le chef du gouvernement le lundi 27 novembre avec les syndicats de l'éducation les plus représentatifs signataires de l'accord du 14 janvier 2023. Le gouvernement a répondu aux revendications des syndicats de l'éducation, notamment le gel du système des personnels de base de l'éducation nationale en vue de sa modification.

Ce programme s'inscrit dans le cadre de la "poursuite de la réforme du système d'éducation et de formation, en application des dispositions de la loi-cadre n° 51.17 relative au système éducatif, à la formation et à la recherche scientifique, et en exécution des engagements de la feuille de route 2022-2026 "Pour une école publique de qualité pour tous" et de son cadre opérationnel pour les années 2023 et 2024".

Le ministère a indiqué que le programme de soutien vise à "concrétiser le principe de l'égalité des chances pour tous les apprenants, en visant à les doter des acquisitions et des compétences de base nécessaires pour poursuivre leur parcours scolaire sans obstacles, en surmontant tous les facteurs d'abandon et de redondance, en s'appuyant sur la diversification des formes d'intervention et des approches adoptées, et en adaptant les cours de soutien scolaire pour répondre aux besoins des groupes cibles".

Pour assurer l'efficacité de ce programme éducatif, le ministère précise qu'il élabore et met en œuvre des programmes régionaux et locaux de soutien éducatif basés sur des critères tels que "la réalisation d'une évaluation diagnostique permettant d'identifier les forces et les faiblesses des acquis scolaires des apprenants, et leur renforcement en fonction des niveaux de maîtrise des compétences visées".

Il s'appuie également sur "l'analyse des résultats scolaires antérieurs et des différentes opérations d'évaluation des apprentissages menées depuis la rentrée scolaire 2023/2024, l'exploitation des données officielles pour la mise en œuvre des programmes de soutien, notamment ceux développés en partenariat entre le ministère et l'Agence du Défi du Millénaire au Maroc, ainsi que l'adaptation des programmes de soutien aux spécificités locales et aux besoins réels des apprenants".

Selon le communiqué de presse du ministère, ce programme repose sur plusieurs mécanismes d'appui qui seront mis en œuvre avec cohérence et intégration entre ses composantes essentielles. Il s'agit notamment de "l'accompagnement pédagogique financé dans le cadre des heures supplémentaires : il concerne les établissements secondaires, où l'accompagnement est assuré dans les matières fondamentales à l'aide d'équipements pédagogiques développés par la Millennium Challenge Agency (MCA), l'accompagnement pédagogique utilisant l'approche pédagogique par niveau (Tarl) : il concerne les écoles de pointe de l'enseignement primaire durant sa phase expérimentale, avec un total de 626 écoles élémentaires, durant la période allant de novembre 2023 à fin mai 2024".

Il comprend également "le soutien pédagogique financé par les partenaires : il s'agit des programmes de soutien pédagogique financés par l'Initiative nationale pour le développement humain ou dans le cadre du programme gouvernemental 'Orahs', ainsi que par le biais de conventions de partenariat signées avec les académies régionales et les directions régionales et les établissements d'enseignement concernés par le soutien pédagogique".

Il a également adopté "l'accompagnement pédagogique numérique à distance" : via la plateforme nationale "TelmidTICE" et l'application mobile associée, ainsi que les plateformes interactives développées par les académies régionales.

Enfin, l'accompagnement éducatif des programmes locaux est mis en œuvre dans le cadre de la complémentarité des horaires officiels, des cours volontaires dispensés par les enseignants des établissements d'enseignement, ainsi que de l'accompagnement éducatif dispensé par les étudiants en licence d'éducation, dans le cadre du programme des activités éducatives menées par les établissements d'enseignement ".

Afin d'atteindre les objectifs du programme national de soutien scolaire, le ministère a appelé dans son communiqué de presse tous les élèves, leurs parents, ainsi que l'ensemble du personnel éducatif et administratif, à s'impliquer intensément dans cette démarche pour renforcer les bénéfices éducatifs du programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.